Textes Orphelins : Elwen Futur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Textes Orphelins : Elwen Futur

Message  Sedrin le Lun 17 Fév - 8:05

Il était temps de décoller, le vol allait sans doute être découvert très vite si ce n'était déjà le cas, comme toujours les gargouilles de garde partaient à votre recherche dans le silence, depuis qu'elles avaient découvert la fusion avec la pierre bleue et qu'elles avaient réussie à la maîtriser ces gardiennes du royaume c'était développées elles étaient partout.



-" Vous y pensez ? Capitaine ?"

- " Elles ne sont pas loin n'est-ce pas ?" Demanda-t-il à sa co-équipière, une psychoréactive, autrefois on les appelait "mages", il avait hésité à lui demander, elle avait deviné comme toujours. Deviné ? Ou lu dans mes pensées ? Elle ne le lui dirait pas. Autant laisser tomber là la paranoïa irait de paire avec le doute et dans ce qu'ils s'apprêtaient à faire ils ne pouvaient pas se le permettre.

- " L'interstice sera favorable dans trois minutes, vous voulez que je prenne le relais ?" Le capitaine regarde la femme qui vient de parler, grande, presque deux mètres cinquante, engoncée dans le "nid" de commandes du daïon, il soupire, un pincement de vexation l'a étreint, il est humain, elle dragonne, il sait qu'elle sera plus apte à cette action. Carrément plus, les humains sont tellement limités... Pourquoi me suivent-ils dans cette galère ? Il passe les commande ver le "nid". Le daïon a frémis, à partir de là il ne sera plus possible d'intervenir, la symbiose entre les deux créatures est faite. Le capitaine se lève, s'étire et s'allonge dans la couchette de décollage, à côté de lui déjà l'elfe psychoréactive et sa compagne une autre elfe technicienne de l'armement ont pris place.

-" TOP ! " Prononce la dragonne dans son esprit, le lien qui les uni va être rompu, il sera dans la solitude et le malaise, le décollage est toujours un moment désagréable, toujours, les filament de la terre mère et de son énergie sont sensibles même pour lui, le dernier des Dandelions, l'ultime survivant dans ce temps.



La planète est ronde, sous leur pied quand elle le tire du sommeil, pour les elfes le réveil est encore plus douloureux. La psychoréactive est pâle, elle a déjà plus d'une fois tourné de l'oeil. C'est pourtant la plus puissante que j'ai connu La dragonne rétabli le lien entre eux, il se sent moins seul, plus fort. Les impulsions de l'interface de commande pulsent nerveusement, le daïon a hâte de se libérer, mais le capitaine a encore besoin de lui, la mission doit être menée à bien, ils sont là pour ça, encore quelques heures, l'accomplissement de tant d'années de résistance....



-" En place ! Pour la révolution !" Les équipiers prennent place, la psychoréactive derrière la technicienne de l'armement elle doit la guider.

-" Une seule frappe n'oubliez pas ! Kali ma chérie quand tu veux on est prêts!"

-" Interstice ouvert dans cinq secondes ! Top!"

Le temps s'allonge comme toujours dans ces situations ils sont ensembles, tous coordonnés par la psychoréactive, ils vivent l'ouverture de l'interstice par la dragonne, comme l'ouverture de son propre corps, le capitaine s'accroche de toutes ses forces à l'esprit familier, elle appréhende l'univers, il est perdu s'il la lâche il sera fou, le daïon s'engage dans le couloir la sortie est aussi rapide et le tir également, il vit tout ça dans un rêve, la psy les guide et coordonne leurs compétences ils se sentent pantins de son esprit la dragonne a une hésitation, le capitaine oublie où il est, le tir part.....

(à suivre)
avatar
Sedrin
Seigneur d'Elwen
Seigneur d'Elwen

Messages : 891
Date d'inscription : 02/09/2012
Age : 44

http://www.agomar.org

Revenir en haut Aller en bas

Un jour de trop

Message  Sedrin le Lun 17 Fév - 8:06

Lillianne se pressait, elle devait rencontrer le chef des humains et celui des elfes, pour que cesse la folie, leur rappeler ce qu'était elwen, elle allait leur exposer ses souvenirs d'avant, avant que les elfes n'imposent leur suprématie aux humains, avant que les humains ne rasent les forêts parce qu'ils étaient trop nombreux, avant que les elfes ne chassent les humains, leur rappeler ce temps où tous vivaient dans le royaume libres de vivre se reproduire et mourir comme bon leur semblait.



La reine du Petit Peuple se déplaçait à pieds, qui savait encore qui elle était, son visage toujours juvénile portait les traits fins des Faes à la peau quasi translucide. Même si la magie avait été développée et exploitée à outrance sur tout le royaume, la forêt du Petit Peuple et Avalon qui avait de nouveau disparue continuait de résister aux guérilla incessantes des deux peuples majoritaires.mais il était temps d'agir, elle avait trop tardé, l'attaque venue du ciel sur la cité principale, Elwen, avait décidé la reine. Heureusement c'était Villofée qui avait pris la salve. Ils avaient été arrêtés par les gargouilles, Elles ne détruisaient pas, jamais, le sort des condamnés était bien pire, ils étaient enfermés dans un lac d'énergie au coeur des Monts Zanabiel en stase mais conscients de tout. L'elfe psychoréactive du groupe de dissidents l'avait contactée, son esprit devenait plus puissant elle aurait pu se libérer depuis longtemps et libérer ses compagnons, mais ce n'était pas ce qu'elle souhaitait, la frappe n'aurait du toucher que le haut conseil pendant sa réunion et non Villofée, l'elfe en était contrite et se punissait elle même de cette erreur se l'attribuant entièrement et demandant le pardon pour ses compagnons. L'affaire était délicate.



Lillianne arrivait sur la place du palais, le marbre éternel était toujours là. Les habitants avaient changés, leur préoccupations également, il n'y avait plus de marché plus d'étales plus d'artisans, des gargouilles messagères miniatures cailloux volant sillonnaient la place.
avatar
Sedrin
Seigneur d'Elwen
Seigneur d'Elwen

Messages : 891
Date d'inscription : 02/09/2012
Age : 44

http://www.agomar.org

Revenir en haut Aller en bas

Karmike le Dracosire

Message  Sedrin le Lun 17 Fév - 8:08

Karmike se réveilla en l'an 2700, c'était un dragon, les humains maitre de ce temps le désincarnèrent et l'emprisonnèrent dans la matrice de leur système de communication.

Le gardien de Karmike, un dekker dont l'histoire a oublié le nom tant il fut pathétique, appela un groupe d'aventuriers du temps jadis, notre temps, pour l'aider, car Karmike était parvenu à sortir de la matrice et à se ré-incarner, il ne comptait pas retourner dans un univers intangible. Il avait de ses recherches appris et acquis de l'île du Weyr. Aussi y retourna-t-il. Pourchassé par les aventuriers et d'autres chasseurs il compris qu'il n'y avait plus de vie possible pour lui et les siens en ce temps, il fut alors transporté par l'un des aventurier, Immir en un temps ancien. Le temps des Faes et d'Avalon temps de guerre et d'intrigues où les dragons étaient en paix avec les deux pattes mais ne régnaient pas. L'aventurier retourna dans son temps, le dracosire et son clan restèrent dans celui-ci. Il en advint des changements...

Karmike pris d'une grande colère décida d'écumer le royaume qu'il comptait mettre aux genoux des dragons, mais l'autre clan n'était pas de cet avis, s'en suivis une longue guerre, Karmike succomba à l'intelligence et à la sagesse de la Dracosire qui dirigeait le clan alors en nacquit deux oeufs, l'un d'eux élevé au Weyr devint le compagnon d'un humain étrange Mr Shine. L'autre enfermé dans une crevasse fut considéré comme perdu.

Bien que le Dracosire Khârn soit actuellement le maitre du Weyr, Karmike n'est jamais très loin, ce dracosire ne s'est pas totalement intégré à cette nouvelle famille, il est, sous sa forme humanoïde, attiré par les femmes "deux pattes", comme il les nomme pour blesser son auditoire. On lui attribue notamment une relation avec Lylianne la Reine des fées et descendante d'Elaine de Blaine d'Avalon. Il aime poursuivre les créatures isolées même si les accords passés l'empêche de les blesser il ne se prive pas de terroriser les populations du désert ou les clans gobelins en passant au dessus, en faisant des piqués sur leurs villages. Il se régale des mouvements de panique de ces foules de bipèdes.

Karmike se nourrit essentiellement de cristaux magiques et de Trolls officiellement, même s'il aime le goût des faes et autres créatures du petit peuple.

Karmike est un solitaire, hors de ses aventures, c'est un dracosire joueur même si toutes ses victimes ne comprennent pas forcément son humour. Il peut se transformer en bipède mais contrairement aux autres dracosires natifs de l'Elwen du temps présent il ne peut pas voyager dans l'interstice. Il peut par contre s'intégrer au glamour d'Avalon. Mais ceci est une autre histoire...
avatar
Sedrin
Seigneur d'Elwen
Seigneur d'Elwen

Messages : 891
Date d'inscription : 02/09/2012
Age : 44

http://www.agomar.org

Revenir en haut Aller en bas

Une virée en enfer

Message  Sedrin le Lun 17 Fév - 8:38

Son coeur pulse dans sa langue, poussent ses crocs et sa peau se déchire, ses nerfs tendus répercutent la douleur jusqu'à la base de sa nuque pour éclater comme une fleur dans tout son cerveau et elle hurle dans une longue plainte à laquelle répondent les autres, car elle n'est pas seule en cette nuit particulière sous les rayons de la lune mère à lever ses yeux dorés vers la voute constellée d'étoiles. Le cri la libère un peu des tensions puis revient la douleur quand craquent les os alors de nouveau elle hurle et sa douleur est telle qu'elle veut la transmettre la diriger hors d'elle, la fureur face à cette douleur qui l'asservie et la honte devant sa faiblesse la mette en mouvement, elle court tout autant pour la fuir que pour se perdre, elle court jusqu'à arriver aux faubourg d'une ville, des gens sortent d'une boite de nuit et le bruit s'ajoute à sa douleur alors elle s'approche d'eux et les frappe les frappe pour que la douleur parte pour que ses nerfs arrêtent d'exploser dans sa tête, elle cherche la paix en détruisant ce qui l'entoure.

Une langue glacée pénètre son esprit et le froid se répand, le froid l'engourdie, elle s'affaisse dans la nuit et coule son esprit sur son corps endoloris.

Quand elle se réveille le rêve la hante, ses muscles sont douloureux comme après avoir fait du sport. Elle ouvre les yeux précipitamment regarde ses mains ses bras, elle est elle, ce n'était donc qu'un rêve, elle se laisse retomber sur l'oreiller et une douleur lancinante au niveau des côtes la ramène.

" Alors vous êtes avec nous ? " Un homme en blouse blanche la regarde en souriant, ils sont dans un hôpital, l'odeur la fait éternuer et grimacer. " Ne vous inquiétez pas ce soir il n'y paraitra plus rien, j'étais obligé de vous arrêter." Elle se rendort.

(...)
avatar
Sedrin
Seigneur d'Elwen
Seigneur d'Elwen

Messages : 891
Date d'inscription : 02/09/2012
Age : 44

http://www.agomar.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes Orphelins : Elwen Futur

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum