Les tribulations de Mormian le félis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les tribulations de Mormian le félis

Message  Sedrin le Sam 15 Fév - 10:37

Mormian était un des trois premiers félis créé par Dominion le Dandelion. A l'origine celui-ci entendait renforcer ses armées pour la guerre du chaos qui devait se propager en Royaume Elwénien, mais sa création lui échappa, il avait par magie modifié deux chats afin qu'ils se tiennent debout et s'expriment comme des humains. Les chats étant ce qu'ils sont leur nature profonde a repris le dessus. Les félis de Dominion appelés initialement par leur créateur félinis se virent décimés. N'en resta que quelques uns dont Mormian.

Mormian fut rencontré pour la première fois par Steren, Gehene, Immir et Crocs, ils découvrirent le manoir de ce Dandelion cousin et ennemi de Dominion (dont nous tairons le nom car des quêtes sont en cours) et Mormian enfermé dans un cercle de confinement. Au départ pris pou un démon en raison de son apparence et de son attitude agressive, il est enfermé dans les geoles de Callanish. Guerrier intelligent il s'en évade en se servant d'un cousin d'Immir que le Maitre de Callanish avait enfermé là. Repris en Avalon dans la boutique de Gehene alors qu'il y dérobe une livre sur l'histoire Elwénienne, il est mené en Ombres dans un lieu secret.

Mormian aurait du disparaitre, cependant en remontant le temps Immir l'a rencontré du temps qu'il était auprès de Dominion son maitre, à Callanish, au moment où les autres Dandelions au moment où ils enfermèrent Dominion. L'aventurier découvrit à ce moment là la vérité sur cet épisode, Dominion voulait former les Elwéniens à la "magie", utilisation des forces dans lesquels ils baignaient, les autres Dandelions ne souhaitaient pas que cela fut dévoilé.Les mages de la Cité d'Elwen suivent donc la codéologie donnée par Dominion à Rincevent son premier élève.

Mormian quand à lui suivit de son propre chef Immir dans ce passé qui était dorénavant modifié, il ne se retrouva donc pas enfermé. Immir le ramena, libre, dans un nouveau présent dont Mormian profita pleinement.
avatar
Sedrin
Seigneur d'Elwen
Seigneur d'Elwen

Messages : 891
Date d'inscription : 02/09/2012
Age : 44

http://www.agomar.org

Revenir en haut Aller en bas

Pensées de Mormian

Message  Sedrin le Sam 15 Fév - 10:40

[i] D'aussi loin qu'il me souvienne je suis né pour la guerre. Je fus créé par Dominion à l'époque où les Dandelions espéraient contrôler l'expansionnisme des elfes, bien avant l'avènement des autres races.A l'époque où les guerres du chaos n'avaient pas encore touchées le monde où nous nous trouvons.

J'étais un des essai de Dominion, il voulait trouver la créature de guerre parfaite, selon lui, souple et rapide et inconsciente du danger.

Je suis né de mère féline, j'étais un chaton robuste et téméraire c'est pourquoi Dominion me choisit dans la portée.

De sa réussite sont issus tous les autres félis.

Je vous vois vous promener dans les rues de cette cité que le sorcier a défendu à laquelle il a donné la maîtrise de la magie.

Dominion n'était pas un saint, il était fou, tout comme ses cousins.... Je les croyais endormis, ou mort comme Dominion, mais leur branche ne s'est pas éteinte. Avec eux la guerre était partout et j'aimais la guerre, il n'y avait pas à penser, nous allions à l'assaut tuant et ravageant puis venait la récompense, la nourriture, la chaleur, et les femmes, Dominion n'avait créé que des félis mâles au début.

Il n'avait pas prévu que les elfes seraient fertiles, ce fut sa première colère, la première à laquelle j'assistais, il faillis tous nous détruire, puis il se calma soudainement.

Il me fit venir à lui et me dit qu'il m'élevait au rang de garde du corps à la condition que j'accepte qu'il me modifie. Je ne savais pas ce qu'il comptait me faire, mais la contre partie, pouvoir vivre dans la demeure, au chaud et à l'abri des intempéries me décida. Quand je me suis réveillé il s'était écoulées plusieurs dizaine d'années, je me moquais de ce que j'avais raté car j'étais bien nourri je pouvais encore me battre et j'étais libre, j'avais des absences et il m'arrivais de me réveiller à des endroits où je ne me souvenais pas de m'être rendu.

Je découvris que je savais lire, mal et ça ne m'intéressait pas. Je savais également qui étaient les Dandelions et ce qu'ils faisaient ici. Une oeuvre bien plus grande que leurs guerres.

Les femelles qui m'entouraient de toutes espèces étaient aimables. J'appris à flatter les plus difficiles me prenant au jeu. Je préférais malgré tout la facilité et la nourriture comme les longues siestes m'apportaient nettement plus de plaisir. Dominion était de plus en plus taciturne, les elwéniens le royaume tout cela lui pesait. Il décida de transmettre son savoir et ses cousins s'opposèrent à lui.

J'aime la ville, j'aime cette nouvelle vie depuis que Dominion a disparu, je n'ai plus d'absences, je peux boire tant qu'il me plaît manger et si d'aventure un commerçant me dit quelque chose il me suffit de lui montrer les crocs pour qu'il se taise. Les femmes sont faciles aussi elles aiment quand je ronronne, j'ai appris à le faire en écoutant les chats, et en en ouvrant un pour voir comment c'était à l'intérieur quand c'est encore vivant, je sais comment je suis à l'intérieur maintenant. En plus gros.... Je crois que j'ai deux coeurs, le vampire qui m'en a percé un avant de finir en poussière l'a dit. Je ne crois pas les vampires, mais celui-ci avait l'air surpris. Les vampires sont morts, je trouve que c'est de la triche, ils ne sont pas des créatures des Dandelions. Les Dandelions aiment les trucs en vie parce qu'ils peuvent les modifier. Moi je les aime parce qu'on peut les manger.Vous me croisez et me souriez, vous ne savez même pas que je pourrais être la dernière personne que vous verriez.

J'étais insouciant, faisant des séjours en prison quand j'avais trop abusé, à l'abri et ayant à porté tout le confort, mais un jour alors que j'écumais une taverne au sortir de la guilde des guerriers je l'ai rencontré, il m'a dit qu'ils étaient toujours là, que je n'avais pas le droit de vivre et de parcourir le royaume en liberté, qu'ils allaient me remettre là d'où je n'aurais jamais du sortir, il sentait la mort et la magie et le sang. La fureur, comme sur le champ de bataille m'emporta, je ne me souviens plus de ce qui est arrivé, j'espère que je l'ai tué.

La journée est belle, ce soir je sortirais de prison, le garde est sympa il m'a mis un petit quart de vin avec la viande, je connais sa soeur, le sait-il ? J'en doute. La viande est délicieuse, presque crue, juteuse le sang a un goût de fer....
avatar
Sedrin
Seigneur d'Elwen
Seigneur d'Elwen

Messages : 891
Date d'inscription : 02/09/2012
Age : 44

http://www.agomar.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum